Vous avez mis en place SILENCE, ON LIT !
Partagez votre expérience. Vos témoignages sont précieux.

« Nous attendons chaque jour 11h45 avec impatience ! Silence, On Lit !  c’est une drogue !!! … Certains enfants réclament le dispositif à la maison le week-end ! »

V.F. École de Vallauris

« Nous avons instauré Silence, On Lit ! à la rentrée dans notre lycée professionnel… merveilleuse expérience! »

S.L. Lycée professionnel d’Aubenas

« Dans notre école, nous sommes plusieurs enseignants (14 personnes) à souhaiter démarrer Silence, On Lit! Pouvez-vous nous aider à sa mise en place ? »

Ch. C. École de Besançon

«  J’espère que votre association va pouvoir poursuivre son activité.
C’est en effet grâce aux cadres et aux idées que vous mettez en place que nous pouvons expérimenter et vivre en toute confiance “Silence, On Lit !”. »

Aurélien, professeur documentaliste, école et collège Paris 19ème

«  Nous avons été surpris et ravis de constater que malgré les difficultés de certains enfants et les profils atypiques que nous accueillons, tous ont joué le jeu ! Certains se sont découvert une passion pour la lecture et ont dévalisé la bibliothèque municipale avec laquelle nous sommes en partenariat.

A côté de cela nous avons remarqué un réel bénéfice au niveau de la concentration des élèves l’après-midi. Nous avons instauré le quart d’heure de lecture après le repas, et cela a permis aux enfants de vraiment se poser et se remettre dans un bon état d’esprit pour reprendre les cours.»

Jonathan, directeur pédagogique, école et collège Montessori, Bessancourt 95

«  SOL est un véritable succès : certains élèves qui ne lisaient pas se sont mis à lire régulièrement (en dehors du temps SOL !). On voit aussi des élèves lire dans la cour désormais.

Certains adultes de établissement m’ont fait part de leur satisfaction : “Je ne lisais pas mais en fait j’aime bien”.

Enfin : le climat de l’établissement est apaisé par ce temps de lecture quotidien, de manière sensible. »

Fabrice, Principal adjoint, collège Condrieux 69

«  Le projet fédère l’équipe des profs : de manière surprenante, ce sont les profs des matières les moins littéraires, sciences et EPS, qui se montrent les plus enthousiastes.

Le projet permet de créer d’autres types de lien avec les élèves : certains collègues discutent avec eux de leurs lectures, leur proposent des lectures offertes quand il reste 5 minutes avant la fin du cours, ou leur font part de leurs lectures coups de coeur ou en lien avec les chapitres étudiés.

Ces 10 minutes de lecture calment et apaisent les élèves pour le cours suivant.

Le taux de fréquentation du CDI a augmenté et le documentaliste dit voir des élèves qu’il ne voyait jamais auparavant.»

Anne, professeur, collège REP+ Villefranche sur Saône 69

« Quant aux effets de silence on lit, le plus marquant est le calme et l’apaisement qui règnent dans l’école pendant 10 à 15 minutes. Il y a vraiment un gros changement de comportement chez les enfants à ce moment là.

Nous avons pu remarquer également qu’ils prennent plus de plaisir à s’intéresser longuement à un livre alors qu’ils avaient tendance à changer de livre en quelques secondes au démarrage de Silence on lit.»

Dominique, directrice, école maternelle Paris 19ème

« Une responsable de la médiathèque vient voir l’enseignant et lui dit” mais que se passe t-il? Je n’ai jamais vu une classe comme la vôtre, chaque enfant est assis en train de lire dans le silence…..” Et oui!

C’est magnifique toute l’école s’est imprégnée et je pense que personne ne pense à arrêter c’est devenu un rituel et tous les enfants le plébiscitent.»

Sandrine, directrice, école primaire Roubaix 59

« La transmission du goût pour la lecture est un réel succès pour l’ensemble des niveaux et les professeurs constatent que beaucoup de non-lecteurs lisent sans problème.»

Laure, professeur documentaliste, collège Le péage de Roussillon 38

« Tous les matins, c’est réglé, à 8h45 tapantes, les enfants se regroupent autour de la caisse de livres spéciale “Silence On Lit” et choisissent un, deux voire trois livres, s’assoient dans un endroit tranquille de leur choix et lisent jusqu’à 9h.

C’est un petit moment à part, mais avec les autres, comme une madeleine “maison” trempée dans un bon café, avant d’attaquer la pile de travail qui nous attend. Les ASEM participent également et nous nous échangeons des livres en discutant sur les thèmes abordés. Un bon moment convivial.»

Marilyne, directrice, école maternelle, Paris 18ème.

« J’ai eu l’occasion d’effectuer un replacement dans une école en zone d’éducation prioritaire.
J’ai vu la joie des enfants qui pour certains en Ce1 découvraient des livres enfin adaptés à leur niveau de lecture, se rendaient régulièrement  en bibliothèque et demandaient à leurs parents des livres en cadeaux d’anniversaire mais aussi découvraient pour la 1e fois des articles de journaux adaptés à leur âge, des bandes dessinées pour ceux qui ni voyaient pas de sens dans un premier temps…des familles concernées après présentation du projet par la Directrice…
Bref, un grand moment d’apaisement, de retour au calme pour des enfants dont la concentration est aussi à développer, un projet enthousiasmant pour toute l’équipe de l’école Primaire. »

École Primaire, S.M, Caen.

« Je souhaitais vous donner des nouvelles du collège de Bras Panon, à la Réunion,  où l’opération SOL ! fleurit grâce à vos précieux conseils, depuis avril 2018. Nous avons mis en place des bourses aux livres, une armoire à livres, des séances d’accompagnement personnalisé pour les élèves en difficulté dans le dispositif.
Nous avons été sélectionné dans les projets innovants de l’académie et le rectorat souhaiterait nous faire participer au concours national de l’innovation pédagogique. Avons-nous le droit de garder le nom SILENCE, ON LIT ! pour ce faire? »

Collège de Bras Panon, Ile de la Réunion.

.

Je souhaite témoigner