PARTICIPANTS : ECOLE ELEMENTAIRE DE VACHERES

SILENCE ON LIT! dans une école élémentaire

Vachères est un petit village des Alpes de Haute-Provence (14110), célébré par Giono à la première phrase de Regain, roman de la désertification de la région au début du siècle dernier: “Quand le courrier de Banon passe à Vachères, c’est toujours dans les midi.”

Vachères ne compte plus que 300 habitants, et une école construite en 1901. Elle abrite aujourd’hui un musée dont les fossiles (le Bachiterium, gazelle de Vachères) nous ramènent 30 millions d’années en arrière, et l’école élémentaire dirigée par Jean-François David qui prépare ses 12 élèves de classe unique à l’avenir.

Depuis le début du mois de janvier 2017, ce directeur et maître d’école a mis en place SILENCE, ON LIT ! à l’école.
Les lundi, mardi, jeudi et vendredi, tout le monde, c’est à dire les élèves et lui-même, lit pendant 20 minutes à la fin de la pose-déjeuner, à 13h30. Le mercredi, le temps de lecture est de 10 minutes et a lieu le matin. Chaque enfant qui sortira désormais de cette école élémentaire aura lu au moins une heure et demie par semaine pendant sa petite scolarité.

L’émulation joue un rôle important entre les enfants

Cela s’est fait dans la plus grande simplicité, l’idée  de SOL! ayant séduit le directeur. Il a immédiatement décidé de la mettre en application, en suivant les règles (silence – tous les jours – entre 10 et 20 minutes – tout le monde – de la littérature – la liberté de lecture – le plaisir) pour la plus grande joie des élèves, mais aussi de leurs parents.

Jean-François David commente:
“Certains enfants ont ramené de chez eux des livres dont l’épaisseur les avait rebutés. Ce temps commun a été l’occasion d’oser ouvrir ce livre et ils ont alors découvert l’histoire qui se cachait dedans”.
“Les enfants qui étaient déjà “lecteurs avides” ont eu la joie de poursuivre et développer leur “addiction”.
“Le seul qui n’appréciait pas encore les joies de la lecture, en raison d’un problème de dyslexie, s’est trouvé emporté par le groupe des enfants lecteurs grâce au soutien et à l’accompagnement de l’enseignant. L’émulation joue un rôle important entre les enfants.”

Une aide, même modique, un partenariat avec un libraire ou des éditeurs nous permettrait d’enrichir notre bibliothèque qui commence un peu à vieillir. Peut-être SILENCE, ON LIT ! pourrait-elle nous aider sur ce point.